Cliquez sur les étapes pour en savoir plus

Cliquez sur les étapes pour en savoir plus
Apprendre à se connaître Définir ses valeurs et sa raison d’être Rêver ensemble S’adapter aux réalités du terrain Favoriser l’entraide Choisir un cadre de son projet et l’outiller Apaiser les tensions de manière constructive Co-concevoir, expérimenter et créer grâce à l’intelligence collective Célébrer ! Faire connaître et partager ses réalisations

Apprendre à se connaître

 

Se découvrir et apprendre à se connaître est la base de la confiance (en soi et envers les autres). Cette étape facilite la création de liens entre les membres du collectif et incite ces derniers à réfléchir sur eux-mêmes, leurs envies et compétences, puis les mettre en lien avec celles des autres.

Trop souvent négligée par les porteurs de projets collectifs, cette étape nécessite que vous y portiez une attention toute particulière.

Définir ses valeurs et sa raison d’être

 

Un collectif s’ancre dans des valeurs communes et une raison d’être qui rappellent à ses membres le sens de leur action collective. En débattant, en réfléchissant ensemble au sens que vous donnez à votre projet et aux mots que vous employez. Cette étape vous permet de vous assurer, dès le début, que vous êtes tous sur la même longueur d’onde.

Rêver ensemble

 

Rêver ensemble, c’est avoir un idéal porteur, un horizon commun.
Cette étape vous permet de construire une vision partagée.
Elle vous permet de préciser les différentes actions et activités que vous imaginez pour votre projet collectif.

Au delà des envies individuelles et des motivations qui poussent les uns et les autres à s’engager dans un projet collectif, il faut réussir à créer du commun. Si la Raison d’être est un préalable indispensable, construire un horizon commun vous permettra de fédérer votre groupe dans la durée, éventuellement recentrer vos actions et de garder en tête ce qui vous pousse à être ensemble et vers quoi vous tendez.

Si le rêve est l’arbre que l’ont voit déjà dans la graine, il faut cependant se demander concrètement comment le faire pousser au vu des contraintes locales.

L’étape 4 est là pour permettre des allers-retours entre le rêve et la réalité.

S’adapter aux réalités du terrain

 

Après la phase de rêve, il faut aussi faire face à la réalité : faisabilité, contraintes, ressources humaines et financières…

Cette étape vous permet d’identifier vos besoins et ressources et de choisir collectivement ce qui tient le plus à coeur aux membres de votre collectif. Elle permet de prendre conscience des contraintes juridiques, administratives, géographique et financières de votre activité (prix des loyers, proximité et besoins du public, organisations déjà présentes sur le territoire…)

Favoriser l’entraide

 

Avoir une bonne connaissance du territoire, de ses besoins et ressources, permet d’identifier les forces et faiblesses du collectif.

Favoriser l’entraide en interne et en externe est un bon moyen de sortir de la concurrence et de favoriser des synergies positives au profit du plus grand nombre.

Choisir un cadre de son projet et l’outiller

En partant de votre vision stratégique, cette étape vous permet :

– de choisir un (ou des) statut(s) juridique(s)

– de mettre en place des principes de gouvernance

– de constituer votre modèle d'affaires économique, social et environnemental

Apaiser les tensions de manière constructive

 

Le conflit fait partie inhérente de la vie d’un collectif.

Cette étape vise à vous donner des outils pour gérer les conflits, tant personnellement que collectivement. Elle vous aidera à en faire des événements constructifs dans la vie de votre collectif.

Co-concevoir, expérimenter et créer grâce à l’intelligence collective

 

Libérez la créativité des membres de votre collectif pour concevoir des objets, espaces et services qui vous ressemblent. Basée sur des principes d’éco-conception et de réversibilité, cette étape permet de tester les usages et de faire évoluer vos propositions.

Célébrer !

C’est une étape essentielle !
Gratifiante et festive, elle est la condition du maintien de la motivation et de la cohésion des membres du collectif. Elle permet d’entretenir l’interconnaissance et de fêter ensemble ses réussites.

Faire connaître et partager ses réalisations

 

Cette étape vous permet d’augmenter votre aura et de vous faire connaître. Elle vous donne les clefs pour valoriser votre projet, essaimer et partager les fruits de votre expérience avec d’autres personnes ayant des projets similaires.