A la Motte

   Ils jardinent ce projet

La Motte Aubert, c’est un site exceptionnel situé dans la campagne entre Niort et la Rochelle, où vivent et travaillent une vingtaine de personnes (dont 8 enfants).

Le projet de Tiers-Lieu est porté par une bonne douzaine d’adhérents-habitants, dont 5-6 plus actifs.

   Ce qui les motive

Ancienne exploitation de vigne et d’élevage de chevaux de 15 hectares datant du 18ème siècle  et située dans la commune de St Saturnin du Bois en Charente Maritime, la Motte Aubert regroupe un ensemble de bâtiments qui ont été transformés en lieu de vie et d’hébergement touristique avec une philosophie résolument écologique et sensible à la question de la transition.

Réhabilité progressivement au cours des 20 dernières années, ce site a peu à peu accueilli de nouvelles fonctions et de nouveaux habitants.

On y trouve aujourd’hui une école Freinet-Montessori, un grand jardin partagé en permaculture, de jeunes éleveurs, des maraichers, un éco-camping, un gîte de groupe, une petite grange d’accueil et de convivialité et une salle de spectacle de 170m2.

 

 

 

La dynamique créée ces dernières années, notamment par l’arrivée de ces nouveaux habitants et travailleurs (près de 10 équivalents temps-plein y travaillent actuellement), et la conscience de plus en plus forte des enjeux environnementaux actuels et des contraintes liées à l’éloignement des grands centres urbains, sont à l’origine de la nécessité d’inventer d’autres façons de vivre, de se déplacer, de se nourrir et de partager ensemble autour de l’intergénérationnel.

 

Leurs valeurs

partage, solidarité, création, humour, respect de la diversité

 

   Leur proposition

Leur ambition est de développer un projet de vie en milieu rural visant à relier celles et ceux qui nourrissent, qui habitent, qui éduquent, qui cultivent et qui protègent leur territoire. Pour cela, leur idée est de créer une vraie « Oasis », avec un fonctionnement réellement horizontal sur tous les aspects, y compris liés à la propriété.

En parallèle, le collectif poursuit la mise en place d’un Tiers-lieu avec un passage progressif en « société coopérative d’intérêt collectif » et des espaces partagés qui prennent forme.

 

 

   Les belles graines déjà plantées

2 journées collectives avec Latitude Créative

Pour initier la dynamique collective et fédérer les énergies présentes, ils ont fait appel à Latitude créative pour animer deux journées avec les 18 personnes habitant ou travaillant sur le site.

 

Création de l’association “A la Motte”

L’association, dotée d’un collège solidaire de 4 personnes et de différentes commissions, a pour objet la gouvernance et l’animation d’un lieu à la Motte Aubert visant à favoriser la réflexion et l’action liées aux questions d’accueil, d’hospitalité, de mobilité, d’écologie, d’habitat, d’éducation, de lien social, de création artistique et culturelle, en prenant appui et en respectant I‘existant du site sur lequel elle agit.

 

Un accompagnement par POP incub

De juin 2020 à avril 2021, accompagnement en séances individuelles et collectives sont au programme.

 

Une mise en réseau avec d’autres Tiers-Lieux nourriciers du département

Une trentaine de personnes engagées dans la réflexion autour de ce type de lieux a partagé une journée, à l’initiative de la Coopérative des Tiers-lieux, et en présence d’élus et techniciens de la de la Région Nouvelle Aquitaine.

 

 

   Ce qui mijote…

Des événements culturels et conviviaux

Crieur public, concerts en plein air, pizzas, bières locales… La programmation festive et artistique de la Motte Aubert mêle activités pour les enfants, cabaret-spectacles, petits concerts, bals populaire, repas thématiques, etc.

 

Aménagement de l’espace de travail partagé et du café associatif

Commencés en mai, mis en attente pendant la période des congés d’été, les travaux pour aménager l’espace de travail partagé et le bar associatif ont repris avec intensité fin septembre.

L’ouverture de cet espace devrait avoir lieu en Janvier 2021.

 

   Conseils aux porteurs de projet en herbe

Les conseils d’Eliane, ancienne directrice du théâtre “Le Vivat” à Armantières et habitante de La Motte Aubert :

“Etre patient, avoir de la détermination, du temps à consacrer à des recherches sur tout ce qui a trait aux innovations sociales, des réseaux pour trouver de l’aide, une envie de travail en commun. Des lectures, parfois ardues, mais passionnantes, genre « Réinventer l’association » de Jean-Louis Laville » ou « Sauver le monde avec le peer to peer » de Michel Bauwens, etc.”

   Envie d’en savoir plus ?

Site internet

www.alamotte.fr